Nouveau collège *La base05 * Rahouia
مرحبا بكم في منتدى المتوسطة الجديدة بالرحوية للتربية والتعليم

Nouveau collège *La base05 * Rahouia

منتدى متوســـــــــــــــــــــــــــــــطة القاعدة 05 للتربية والتعليم
 
البوابةالرئيسيةمكتبة الصورس .و .جبحـثقائمة الاعضاءالمجموعاتالتسجيلدخول
Qui ne continue pas à apprendre est indigne à enseigner-**** Le bon professeur est celui qui suggère plutôt qu'impose, et qui donne à son élève l'envie d'enseigner lui aussi
Un mécanicien d'automobile doit avoir appris des éléments de mécanique, de pneumatique et d'électronique, mais il n’est considéré comme compétent que s’il est capable d'utiliser toutes ces connaissances pour détecter et réparer la panne de votre voiture. .
À l'École, on dit également qu'un élève a acquis une compétence lorsqu'il sait quoi faire, comment faire et pourquoi faire dans une situation donnée.

L’approche par compétences met donc l’accent sur la capacité de l’élève d’utiliser concrètement ce qu’il a appris à l’école dans des tâches et situations nouvelles et complexes, à l’école tout comme dans la vie
مواضيع مماثلة
بحـث
 
 

نتائج البحث
 
Rechercher بحث متقدم
المواضيع الأخيرة
» Un lien très intéressant pour les enseignants de français .
السبت سبتمبر 06, 2014 8:45 pm من طرف re

» Toutes les fiches du projet 01 2AM Incluses dans un CD
الجمعة مارس 21, 2014 7:06 pm من طرف جوهر1968

» Guide du professeur 4AM numérisé
الأحد سبتمبر 08, 2013 12:07 am من طرف Ninou

» Manuel de français 4AM numérisé
الجمعة سبتمبر 06, 2013 4:01 pm من طرف imad2401

» Transcription des documents sonores 4AM
الأربعاء سبتمبر 04, 2013 10:52 am من طرف imad2401

»  pogram4am
الجمعة يونيو 21, 2013 6:30 pm من طرف assoum

» Nouveau programme de français 4AM 2014
الإثنين أبريل 29, 2013 11:31 pm من طرف imad2401

» Document d'accompagnement au programme de français 4AM 2014
الإثنين أبريل 29, 2013 11:30 pm من طرف imad2401

» Devoir n:2 du 3ème trimestre 2AM
الأحد أبريل 28, 2013 9:49 pm من طرف jandro

منتدى
التبادل الاعلاني
ديسمبر 2016
الأحدالإثنينالثلاثاءالأربعاءالخميسالجمعةالسبت
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
اليوميةاليومية
التبادل الاعلاني

شاطر | 
 

 La Littérature

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
Touati Benaissa
Directeur
Directeur


عدد المساهمات : 103
تاريخ التسجيل : 22/01/2011
العمر : 31

مُساهمةموضوع: La Littérature    الإثنين أبريل 25, 2011 8:02 pm

1[color=black])
PRÉSENTATION:
Littérature, ensemble des œuvres écrites ou orales composées dans un souci esthétique.
Michel Foucault a démontré dans son essai les Mots et les Choses (1966) que le sens moderne du mot littérature n'est apparu qu'au XIXe siècle. De son étymologie latine « lettre » — qui lui valut d'être employé dans l'Antiquité latine au sens le plus concret de représentation graphique —, le terme en vint à signaler l'érudition, la culture des gens lettrés « d'un bel esprit et d'une agréable littérature » (La Bruyère).
Au début du XIXe siècle, il fut considéré sous un jour nouveau par Mme de Staël dans son ouvrage De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales (1800).
Dès lors que l'on pouvait caractériser des modèles de littérature (du Nord, méridionale, etc.), on se devait d'en distinguer les ensembles, sur le plan culturel ou temporel. La littérature ne caractérisait plus seulement une somme de textes, fussent-ils savants, mais la production de leurs auteurs et par là même l'activité créatrice proprement dite. Chateaubriand dans les Mémoires d'outre-tombe donna à lire, non sans ambiguïté, cette mutation sémantique : « La littérature qui exprime l'ère nouvelle n'a régné que quarante ou cinquante ans après le temps dont elle était l'idiome. Pendant ce demi-siècle, elle n'était employée que par l'opposition. C'est Mme de Staël, c'est Benjamin Constant […], c'est moi enfin qui les premiers avons parlé cette langue. »
Cette nouvelle définition de la littérature en une activité autonome, à l'exclusion de toutes les autres formes de discours, ne cessa de s'affirmer au XIXe et XXe siècle, et trouva sa consécration avec l'émergence des sciences du langage.
2) DE L'ORAL À L'ÉCRIT:
Pour mieux comprendre l'évolution des définitions de la littérature, il convient de se référer d'abord à sa genèse. Les premières civilisations avaient pallié l'absence d'écriture par une littérature orale, dont les interprètes étaient les garants de la transmission des règles, tout à la fois professeurs et conservateurs de la mémoire collective ; véritables spécialistes du bien-dire, ils avaient à charge de perpétuer les traditions, celle du récit mythique unique et intemporel, qui rend compte de la création du monde, et celle de l'épopée, qui rapporte l'histoire des héros et des dieux, dont les faits et gestes servaient de modèles de conduite pour la collectivité.
Tant qu'elle ne fut pas écrite, la littérature présentait les mêmes caractéristiques que les autres arts, tels la danse et la musique, elle obéissait à des règles rythmiques de diction. Officient encore de nos jours des conteurs en Afrique noire, des poètes traditionnels en Polynésie, des chanteurs d'épopée au Tibet et au Kurdistan. Les corporations spécialisées qui eurent à charge de transmettre le récit fondateur (prêtres assyriens, aèdes grecs, bardes gaéliques ou finnois, scaldes islandais, griots africains) furent également dans certaines de ces aires culturelles les premiers scribes.


Les plus anciennes langues écrites reprirent les thèmes fondateurs de la littérature orale. Ainsi la plus ancienne épopée de l'humanité, l'Épopée de Gilgamesh, écrite en caractères cunéiformes, s'inspire-t-elle de récits sumériens composés vers la fin du IIIe millénaire av J.-C. ; elle narre l'histoire tragique du roi Gilgamesh et, ce faisant, relate celle de la condition humaine. Ce récit légendaire, au même titre que l'Iliade et l'Odyssée, d'Homère, demeure une grande énigme littéraire. Quels furent les auteurs de ces épopées ? À quelle époque furent-elles écrites ? Avons-nous affaire à un auteur unique, ou bien s'agit-il d'une œuvre collective ?
Quoi qu'il en soit, le recours à la graphie allait modifier la mise en forme des récits. Avec l'apparition du texte, les formes d'expression de la tradition s'individualisèrent, et l'accès du public à la littérature devint élitaire — plus tard, avec l'imprimerie et la diffusion du livre, il sera personnel. Par ailleurs, les livres devenaient la résidence matérielle du sacré. À Alexandrie se forma au IVe siècle av. J.-C. un public de lettrés autour de la fameuse bibliothèque. Des tablettes assyro-babyloniennes aux rouleaux de papyrus égyptiens s'étaient constituées au fil du temps les conditions propices à la naissance d'une « littérature moderne ». Les Alexandrins mirent au jour les écrits des auteurs classiques grecs, qui eux-mêmes avaient puisé dans les littératures orales et sacrées orientales. Ils recueillirent dans la ville d'Alexandre le Grand des livres d'Afrique, de Perse, d'Inde, du Moyen-Orient, de Méditerranée et de Judée. Les legs littéraires furent établis, répertoriés, normalisés. Des œuvres écrites d'une facture nouvelle apparurent, que leurs auteurs ne destinaient plus à la récitation. Aristote définit l'histoire des littératures en tant qu'histoire des genres et des œuvres.
3) CONCEPTIONS MODERNES DE LA LITTÉRATURE:
Cette approche évolutionniste fut une constante de l'histoire littéraire jusqu'au XIXe siècle. Si des littératures sécularisées ont pu se constituer, au terme d'un passage de l'oral et du sacré à l'écrit et au profane, elles n'en entretinrent pas moins des rapports avec les thèmes fondateurs. Au XIXe siècle, deux théories s'échafaudèrent. Des essais de littérature comparée permirent d'analyser les influences exercées par les littératures entre elles ; par opposition, le concept de littérature générale fit prévaloir l'idée d'une généralité littéraire, indépendante des contextes historiques, géographiques et culturels. Les recherches des formalistes contemporains s'appliquent, au-delà de simples constats d'identités culturelles, à étudier les conditions de développement des thèmes privilégiés et des genres spécifiques.
La laïcisation de la littérature occidentale détermina une évolution des genres (de l'épopée originelle au roman, de l'éloquence romaine d'un Cicéron au lyrisme) et un partage de l'écriture entre la prose et la poésie. Ainsi, les trois grands genres initiaux de la littérature française furent de nature poétique : l'épopée des chansons de geste, le roman bourgeois (le Roman de Renart) et courtois (Chrétien de Troyes), et la poésie lyrique des troubadours et des trouvères. Illustrant parfaitement la thèse d'Aristote, les premières œuvres en prose furent historiques (Villehardouin). Au XVIIIe siècle encore, la poésie occupait une place privilégiée et englobait les genres épiques et dramatiques. Aux XIXe et XXe siècles, la poésie, cantonnée à la seule expression lyrique, devint un genre littéraire spécifique, au même titre que le roman et le théâtre. Qu'elle soit en prose ou en vers, la littérature, dans la continuité de ses origines magiques et religieuses, devint le support d'une perpétuelle recherche sur les pouvoirs du langage. L'histoire de la littérature, en se fondant sur la pérennité des œuvres écrites, recense les modèles de représentation, les sujets, les thèmes, les genres, l'imaginaire et le style qui sont à l'origine d'une civilisation.
Alors que la littérature moderne pourrait se comprendre à travers les rapports qu'entretiennent les écrivains avec la société et la tradition, la popularisation de la culture par les mass media (presse, radio, télévision) s'accomplit surtout sous le signe du divertissement. Mais que l'on s'accorde à y voir un simple divertissement, un artifice trompeur ou une nécessaire réponse aux préoccupations humaines, la littérature n'en met pas moins en jeu toutes les virtualités du langage pour exprimer l'infini variété de l'expérience humaine.


r]
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو http://base5.his-forum.com
 
La Littérature
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» La littérature maghrébine

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
Nouveau collège *La base05 * Rahouia :: منتدى الادب الفرنسيLittérature française-
انتقل الى: